Nouvelle-Aquitaine Initiative pour une agriculture
Citoyenne et Territoriale

La tête de réseau

La tête de réseau a une mission d’animation et de coordination des associations membres pour favoriser une inter-connaissance des acteurs, une efficacité et une cohérence d’action.

Elle a aussi vocation à relayer et diffuser leurs pratiques et leurs projets afin d’essaimer et amplifier le développement d’une agriculture citoyenne et territoriale.

Enfin, elle porte des actions de plaidoyer en faveur des valeurs et des objectifs qui assemblent ses adhérents : la viabilité économique, l’autonomie des structures de production, le maintien du plus grand nombre d’agriculteurs sur le territoire, la maîtrise de la taille des exploitations, la limitation de l’utilisation des produits phytosanitaires, le lien au sol, l’interdiction des OGM, le bien-être animal.

Le Conseil d’Administration

Chaque association membre du réseau est représentée au sein du Conseil ’Administration d’InPACT Nouvelle-Aquitaine.

Composition du Conseil d’Administration:

Claude SOURIAU (Cultivons la Bio-Diversité) - Co-Président et trésorier
Didier LORIOUX (FR CIVAM Limousin) - Co-président
Jean-Claude JOBARD (ARDEAR NA)
Dominique BRUNET (Bio Na)
Mizel DONATE (BLE)
Michaël GUIGNARD (Accea+)
Marylène SIMONNET (Afipar)
Christian LEDUQUE (Champs du Partage)
Camille GUYOT (Trait Vienne)
Henri POUSSET (Terre de Liens NA)
Jean VRIGNAULT (à titre individuel)

L’équipe salariée

Virginie Moulia-Pelat
En charge de la coordination et de la communication du réseau Nouvelle Aquitaine.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06.37.62.29.36 – 09.86.57.32.12

Mathilde Lavaud
En charge de la gestion administrative et financière.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos actions

Nos actions furent en 2020 particulièrement axées sur l’installation et la transmission comme accélérateur de la transition agroécologique, en parallèle des missions de coordination et de communication confiées habituellement à la tête de réseau InPACT sur les questions d’agricultures alternatives.

En effet les 5 prochaines années vont être décisives en matière d’installation-transmission. InPACT NA a suivi avec grand intérêt l’enquête menée en 2019 par PQn-A (Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine,le centre de ressources sur le développement territorial) à la demande de la DRAAF sur les parcours d’installation. Suite aux matinées de restitution qui ont mis en avant les difficultés spécifiques rencontrées dans le parcours par des porteurs de projets dits « complexes », et les « défis à relever » pointés en sortie, nous avons fait le choix cette année d’axer particulièrement notre travail sur cette thématique.

Nous avons fait le choix cette année de poursuivre nos travaux commencé l’an dernier sur cette thématique, avec un intérêt particulier pour l’installation en collectif et la restructuration des fermes. Notre projet 2021 s’intitule : « Favoriser la transition agroécologique via l’installation de paysans nombreux et la restructuration des fermes ». Il se décline en 3 axes :

1. Favoriser la transition agroécologique via le renouvellement des générations

Nous devons aujourd’hui répondre à deux questions : Qui sont aujourd’hui ces néo-paysans qui rêvent de retour à la terre et comment les accompagner ? Comment faire le lien avec les questions de transmission ?

2. Coordination du réseau des agricultures alternatives : faire vivre la culture du réseau, impulser des actions de coopération et contribuer à la professionnalisation de nos membres

Le partage de valeurs communes, la diversité et la complémentarité des modalités d’action, des publics, des compétences et des sujets traités constitue la force et la raison d’être de ce réseau. Cependant pour que cette diversité soit une richesse, encore faut-il que les acteurs puissent échanger entre eux pour envisager des projets communs et que l’information circule de manière fluide.

3. Diffuser et amplifier les travaux et actions du réseau et leurs résultats

L’opinion publique est aujourd’hui en alerte sur la qualité de son alimentation, les risques environnementaux, le changement climatique, la qualité et la quantité en eau. L’agriculture et la ruralité doivent connaître une transformation importante afin de répondre à ces enjeux. Cette transformation ne pourra réellement avoir lieu qu’à condition de s’appuyer sur des expériences vécues individuelles ou collectives. InPACT Nouvelle Aquitaine a vocation à accompagner ces projets et ces expérimentations et à les diffuser le plus largement possible afin de déployer des pratiques innovantes. La tête de réseau doit contribuer à cette diffusion via un rôle de courroie de transmission afin de démultiplier les publics touchés et donner à voir la multiplicité des expériences.

Cette année sera particulière avec les élections régionales. Le réseau organisera des fermes ouvertes pour aller à la rencontre des candidat.e.s à qui nous adresserons notre plaidoyer pour une agriculture citoyenne et territoriale.